Articles à la une »

28 juin 2019 – 16 h 48 min |

Iran/Etats-Unis 1979 : Falstaff chez Khomeini de John Graves, otage
Iran/Etats-Unis 1979. Des étudiants islamistes retiennent en otage des personnels de l’Ambassade des Etats-Unis à Téhéran. La nouvelle fait le tour du monde en quelques secondes …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » Archives par Tags

Articles taggés avec: marée noire Nigeria

Dérives et dérivés du pétrole : Nigeria et Guatemala

12 avril 2012 – 16 h 04 min |

« Nigeria, l’éternelle marée noire » de Yann Le Gléau et Sebastien Mesquida et « Dérives de l’Art, dérivés du pétrole » sur le Guatemala de Gregory Lassalle, montrent deux marées noires peu connues du grand public, totalement impunies, respectivement dans le delta du Niger et au Peten, où deux mondes sont tués au mépris des hommes, de l’environnement, du droit et même de toute perspective économique. Le film de Yann Le Gléau et Sebastien Mesquida montre le désastre qui s’étend sur la majeure partie du delta, aujourd’hui fort de 31 millions d’habitants, dans l’indifférence générale. En un an, plus deux cents sites ont été à l’origine d’une marée noire dans le delta du Niger. Les victimes ont fini par saisir la justice contre Shell ; David contre Goliath… Le film de Gregory Lassalle intitulé : « Dérives de l’art, dérivés du pétrole ». dissèque les procédés Dr Jekyll/Mister Hyde de la compagnie pétrolière française Perenco exploitante au Peten (Est du Guatemala). Dans son documentaire il nous entraîne de l’hommage aux Mayas morts au requiem étouffé pour leurs descendants actuels. La dite société Perenco, une compagnie pétrolière appartenant à la famille bretonne Perrodo -si !si !cela existe!- est présente dans seize pays, achète des puits en fin de vie dans des zones difficiles où les majors ne prennent plus le risque d’exploiter un pétrole de mauvaise qualité et de faible rendement…Au Peten, l’exploitation du pétrole par Perenco tue lentement mais inexorablement les Indiens vivant sur les terres de leurs ancêtres, une culture Maya qu’ils avaient sauvée et qui les avait sauvés depuis des siècles….