Étiquette : Heureux les orphelins stériles feuilleton en ligne

Magnétisme puissant, gènes tenaces (Quand on est mort 5)

Quand on est mort

De mon vivant, un magnétisme puissant m’attirait sur un éperon à la croupe élevée, escarpé, entouré d’étangs et marais, sur lequel s’élevaient les ruines d’une place forte grecque puis romaine. Un jour, dépassant le périmètre des ruines officielles et explorant une falaise d’accès quasi impossible, nous tombâmes sur des « tombes » identiques et sur une paroi gravée et peinte qui dévoilait ce qui ressemblait à une vie préhistorique bien remplie.
Au cours d’une de nos réunions sur la douce cime d’un nuage rosé où LaMère, Romain, Arnaud et moi cherchions à tisser la trame de notre vie commune, j’en étais là de ma description quand Romain bondit. Il reconnaissait ce lieu pour y avoir vécu un temps en garnison.LaMère, remuée par l’intervention de Romain, écoutait attentivement quand, elle m’interrompit avec exaltation : elle y avait vécu les dernières années de sa vie vagabonde .Alors, j’ai montré à LaMère ma découverte sur les parois ; là, elle a jubilé. Il s’agit bel et bien d’un numéro de Banzaï, le saisonnal dont elle fut l’instigatrice et je dirai la « red chef » !

Lire la suite