Le Maroc en 1768 par les Danois

A vendre livres Vieux papiers Lu de-ma bibliothèque

Le Maroc en 1768 par les Danois

T. 22 Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen …

Le Maroc en 1762 par les Danois, en allemand gothique    Le Maroc en 1768 par les Danois dans le tome 22 du « Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen in einem ausführlichen Auszuge worinnen eine genaue Nachricht von der Religion, Regierungsversassung, Handlung, Sitten, Naturgesichte und anderen merkwürdigen Dingen verschiedner Länder und Wölker gegeben wird », oui ! c’est le titre ! éditée en 1782 à Berlin par August Mylius.
Bien qu’imprimé en »gothique », le T.22 du « Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen … », ce recueil de récits et descriptions de pays lointains et plus longuement du Maroc en 1768 par les Danois, se lit avec grand plaisir et une relative facilité grâce à un vocabulaire « classique ».

Dans la première partie du T. 22 du « Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen…, regroupée sous le titre « Um die Welt » (autour du monde), le lecteur d’aujourd’hui retrouve intact l’esprit des Lumières et le rousseauisme – le bon sauvage vivant dans un fragment du paradis perdu– que ce soit en Nouvelle-Calédonie, Terre de Feu, au Cap de Bonne Espérance, à Sainte Hélène ou dans l’archipel de Fernando da Noronya. L’ouvrage est agrémenté de deux gravures de femme et d’homme néo-calédoniens, ainsi que de partitions destinées à faire entendre au lecteur la musicalité des chants et sons de langues inconnues d’eux.

 

Le Maroc en 1768
Le Maroc en 1768

Le Maroc en 1768 occupe toute la deuxième partie du T.22 du « Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen… ». Elle se base sur « les Dépêches du Conseiller à la Justice danois » d’entre 1762 et 1768″ * . C’est à mes yeux la partie la plus intéressante. Passionnante même  !  Sous le titre « In Afrika, Une nouvelle géographie du Maroc et de Fez », l’étude, complète, d’une rigueur et méthode proches de nos monographies actuelles, révèle l’esprit curieux et conquérant des européens du 18ème siècle.

En plusieurs chapitres structurés, le livre « In Afrika » du T. 22 du « Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen… » donne des précisions d’un Maroc  ouvert, ses richesses, intellectuelles et autres, ses atouts, ses faiblesses : l’histoire et la géographie physique, humaine, et économique – les pages sur les Berbères, les Juifs, les Chrétiens, les « Nègres », les « Renégats » précisent la place et parfois le nombre et la structure démographique de ces minorités dans la société d’alors- les religions, les cultures, les langues, les arts et sciences… Et surtout la richesse et le potentiel économiques du Maroc de 1762-68, son organisation politique et administrative, jusqu’à l’étude de sa flotte militaire et marchande, qui dessinent une nette perspectives de conquête. Ce que renforce la publication, dans ce T.22 du « Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen… », des principaux points du Traité de paix signé entre le Danemark et le Maroc le 18 juin 1753. (Ce traité dont j’ai retrouvé trace sur Internet mériterait un papier à part tant il est pragmatique).  Une carte du Maroc en 1768,sans frontières nettes,inclut une partie de l’actuel Sahara occidental et de l’actuelle Algérie.

Le tome 22 du « Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen in einem ausführlichen Auszuge worinnen eine genaue Nachricht von der Religion, Regierungsversassung, Handlung, Sitten, Naturgesichte und anderen merkwürdigen Dingen verschiedner Länder und Wölker gegeben wird » diffère bien des récits et relations de voyages que l’on lira plus tard en France comme les Bibliothèques portatives du voyage, les Magasins d’Education et de Récréation, les Annales de voyage, ou autre Tour du Monde… Au 19ème, tous oscillent entre relations de voyages et « romans scientifiques » voire « journalistiques ». Dans une étude dont je n’ai plus le titre en tête, Anne Gaëlle Weber indiquait que les grandes circumnavigations de découvertes et spécialisées étant terminées, le récit de voyage au 19ème en était devenu un « texte sans objet, une forme vide ».

Marchandises du Maroc en 1768    Ce n’est pas le cas de cette étude du Maroc et de Fez, antérieure d’un siècle, qui s’apparente à un ouvrage d’espionnage exhaustif, écrit avec sympathie et gourmandise pour le pays que l’on pourrait bientôt croquer ! Qui était Monsieur le Conseiller danois ? Un ambassadeur, un responsable à la Cour de la politique étrangère ? Un grand juriste ? Un stratège ?

En tous cas, l‘auteur de la partie sur le Maroc et Fez du T. 22 du « Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen … » fait preuve d’un intérêt humain certain pour le vaste monde et pour une riche civilisation méconnue de son lectorat, mais aussi il atteste de la projection d’une « globalisation » économique dans un environnement concurrentiel. Etrangement contemporain.

*Dépêches du Conseiller à la Justice danois = JusstizRaths, traduction de ma part, incertaine car ne puis savoir à quelle fonction ou quel grade officiel cela correspondait. Je n’ai pas trouvé le sens des trois abréviations sans doute qualificatives qui accompagnent cette mention.sammlung page garde maroc

  • Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen in einem ausführlichen Auszuge worinnen eine genaue Nachricht von der Religion, Regierungsversassung, Handlung, Sitten, Naturgesichte und anderen merkwürdigen Dingen verschiedner Länder und Wölker gegeben wird. Bde 22. Mit Kupfernund und Lankarte von Marokko. Berlin verlegts August Mylius 1782.

1) Um die Welt : Neue Kaleonien, Tierra del Fuego, gute Hofnung, Sta Helena, Fernando da Noronya…(Nouvelle-Calédonie, la Terre de Feu, le Cap de Bonne Espérance, Ste Hélène, l’archipel de Fernando da Noronya)

2) In Afrika : Marokko.

Sammlung des besten und neuesten Reisenbeschreibungen ...Bde 22

  • Les relations entre le Danemark et le Maroc aujourd’hui ?

https://www.menara.ma/fr/2015/02/04/1562268-le-maroc-et-le-danemark-entendent-insuffler-un-nouvel-%C3%A9lan-%C3%A0-la-coop%C3%A9ration-bilat%C3%A9rale.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *