Mois : mars 2012

Horaires d’été : mon lait tourne, peux plus nourrir les veaux !

L'air du temps

Deux fois par an c’est la même chose : l’on change d’heure et 1) cela perturbe sérieusement mon sommeil et mon métabolisme, comme, paraît-il, celui des vaches laitières, 2) je n’y comprends rien. Depuis quelques jours, en effet, lorsqu’on se réveille tôt pour mener une activité professionnelle ou sociale (je veux dire lorsqu’on ne reste pas au lit jusqu’à ce que l’on ait envie de se lever) il fait nuit.Le soir, comme les horaires des émissions n’ont pas été retardés d’une heure par rapport à l’heure d’hiver, de fait, c’est plus tôt que les gens s’arriment à leur écran plat, laissant les derniers rayons du soleil à la porte de leurs maisons. Ce ne sont pas les foyers qui comptent, direz-vous, mais les industries, l’activité économique ! D’accord ! Sauf qu’avec l’extinction accrue de secteurs industriels. entiers., il y a de plus en plus de gens renvoyés dans leurs penates, donc d’habitations allumées. Chomeurs + retraités cela doit gonfler les recettes des fourniseurs d’énergie. Bien des choses ont changé depuis les années 70.Alors continuer avec un truc à la con ? Bof ! Un de plus ou de moins à l’actif de nos dirigeants…Le statu quo allié au « courage fuyons » sont des attitudes très politiques. Ah ! Que les Pierre Dac, Pierre Desproges ou Francis Blanche nous manquent en ces temps d’abrutissement collectif !

Lire la suite

Plantu, Reiser, pas une ride !

Lu de-ma bibliothèque

En feuilletant de vieilles B.D. de Plantu et de Reiser de 1986 et 1995, je constate que décidemment en France rien n’a changé entre 86 et aujourd’hui ou alors que l’histoire se répète quels que soient les hommes au pouvoir.
Par contre, l’on ne peut pas en dire autant des pays que nous situions alors dans le tiers-monde et que nous continuons à appeler émergents.

Petit retour en images sur des thèmes d’actualité dans les pays coulées ou en voie de naufrage avec un sourire du Bouddha compatissant. Elections chômage, expansion chinoise…, à croquer, elles n’ont pas pris une ride ces vignettes !

Lire la suite

De la source à la bouteille : Juan Pablo Palladino Tyrrell et Urs Schnell

Lu de-ma bibliothèque

J’ai choisi de parler de deux films très forts présentés au Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME) sur l’accession à l’eau potable, de la source à la bouteille. Il s’agit du film « El Nacimiento » (la source) de Juan Pablo Palladino Tyrrell qui montre le Salvador d’aujourd’hui sans eau potable et de « Bottled life » (la vie en bouteille) d’Urs Schnell qui nous dévoile le royaume du Nestléland.

Lire la suite

Forum Alternatif Mondial : l’eau, bien commun à l’humanité

L'air du temps

Que l’eau soit un bien commun à l’humanité et son usage LE premier des droits de tout vivant, LE droit humain par définition, semble couler de source ! Et bien non ! C’est pour tenter de sauver cet élément que plus de 4700 personnes ont participe au 6ème Forum Alternatif Mondial de l’Eau qui se tenait à Marseille du14 au 17 mars. J’ai suivi les travaux pour la création d’un tribunal mondial de l’eau et sur la criminalisation des dégâts sur l’eau et par l’eau mal utilisée.Je détaillerai tout ceci dans de prochains papiers et il y aura aussi d’importantes informations sur le Guatemala (pour les initiés). C’est un sujet qui touche vraiment chacun d’entre nous où que nous habitions et si nous n’y prenons garde bientôt nous paierons pour respirer un air respirable ! De quoi revisiter le gentil programme électoral d’Alphonse Allais sur la transplantation des villes à la campagne…

Lire la suite

Le tissu mité va lâcher (La loi du silence 11)

La Loi du silence

Me bats pour tenter d’avoir une aide pour pouvoir survivre le temps que le diagnostic soit enfin fixé et que je puisse agir. C’est toujours et partout des petits trucs, moi j’ai l’impression que le tissu se détend ou craquelle par endroits comme mité et qu’un jour ça va lâcher d’un coup, mais pour moi ce sera trop tard ; pour les médecins ce sera sans importance; sauf mon généraliste qui n’en peut plus et se dit impuissant.
Me bouge comme une folle pour le boulot ; trouvent tous que c’est un bon projet mais je commence à ne plus y croire.
Il faudrait que j’avance mon bouquin mais écrire demande une grande tranquillité matérielle, pas de bruit, de quoi manger régulièrement, pas d’horaire quelconque à respecter…Too much en ce moment !
RMI : 357 Euros, pas plus car possède mon appart et le Préfet (qui décide, lui à qui on paie même le coton démaquillant de sa femme !) présuppose que les travailleurs indépendants non indemnisés ont des ressources cachées.
Hostos hostos, c’est mon occupation principale de la semaine; et cela commence à faire des mois. Pourquoi n’avance-t-on pas ? Je suis prête à n’importe quoi pour qu’on me dise ce que je couve.

Lire la suite

Magnétisme puissant, gènes tenaces (Quand on est mort 5)

Quand on est mort

De mon vivant, un magnétisme puissant m’attirait sur un éperon à la croupe élevée, escarpé, entouré d’étangs et marais, sur lequel s’élevaient les ruines d’une place forte grecque puis romaine. Un jour, dépassant le périmètre des ruines officielles et explorant une falaise d’accès quasi impossible, nous tombâmes sur des « tombes » identiques et sur une paroi gravée et peinte qui dévoilait ce qui ressemblait à une vie préhistorique bien remplie.
Au cours d’une de nos réunions sur la douce cime d’un nuage rosé où LaMère, Romain, Arnaud et moi cherchions à tisser la trame de notre vie commune, j’en étais là de ma description quand Romain bondit. Il reconnaissait ce lieu pour y avoir vécu un temps en garnison.LaMère, remuée par l’intervention de Romain, écoutait attentivement quand, elle m’interrompit avec exaltation : elle y avait vécu les dernières années de sa vie vagabonde .Alors, j’ai montré à LaMère ma découverte sur les parois ; là, elle a jubilé. Il s’agit bel et bien d’un numéro de Banzaï, le saisonnal dont elle fut l’instigatrice et je dirai la « red chef » !

Lire la suite

La loi du silence récapitulatif des épisodes 1 à 10

La Loi du silence

« La Loi du silence » est une partie, un chapitre en quelque sorte de mon roman « généalogique » inédit intitulé  » Heureux les orphelins stériles », mis en ligne sous forme feuilleton sur mon blog www.mireilledurand.com

 » La Loi du silence » est le journal médical de l’héroïne centrale Caroline, annoté et mis en ligne par sa fille Elizabeth.

Voici le récapitulatif des dix premiers épisodes déjà publiés sur ce blog.

Lire la suite

Mode d’emploi d’ « Heureux les orphelins stériles »

Heureux les orphelins stériles

« Heureux les orphelins stériles », mode d’emploi de mon roman «généalogique » inédit mis en ligne sous forme feuilleton uniquement sur mon blog. Remontée dans le temps ancestral d’une famille d‘esprits curieux et voyageurs, ce roman comprend plusieurs chapitres ou journaux : « Quand on est mort », « Ici Radio Paléo », « La loi du silence » et « Carnets en vrac ».
Bonne lecture

Lire la suite

De la préhistoire à nos jours, rien de nouveau sous le soleil

L'air du temps

Transmissions et abris : éternels problèmes de la préhistoire à nos jours !
Quelques (més)aventures de l’air du temps arrivées à des amies. La première concerne la téléphonie B and You et Bouygues, l’autre l’immobilier (elle n’a pas retenu le nom du promoteur)….

Lire la suite

Maudit karma de David Safier divinement drôle

Lu de-ma bibliothèque

Divinement drôle, Maudit karma de David Safier (Presses de la Cité, collection Pocket). Celui-ci, c’est moi qui lui ai sauté au cou. « Pour être au Nirvâna, pas besoin de Nirvâna. »Avec un style alerte, faussement léger, David Safier nous entraîne dans la passion, l’amour et la mort, grâce à une Kim poupée-qui-peut-penser et un Casanova vigoureux-malgré-ses-quelques-siècles-mais-également-accessible-à-la-tendresse. De réincarnation en réincarnation l’héroïne morte jeune et fameuse, va tenter de reprendre sa vie, en mieux. Le chemin n’est pas simple de fourmi de base à gentil toutou en passant par ver de terre je ne sais plus où, doryphore ailleurs, écureuil brièvement et veau euthanasié pour rébellion au Canada .
Jusqu’au happy end on rit, on râle, on rage même, tout uni à l’héroïne dans tous ses états pour songer lorsqu’on reprend son souffle : « mais c’est bien vrai tout ça ! »
Un bon moment !

Lire la suite