Lu de-ma bibliothèque »

28 septembre 2016 – 14 h 37 min |

La dictature de l’algorithme, vade retro Facebook !
  
Cet automne, ma parano saisonnière est revenue ! Mais je vais en guérir, je sais d’où elle vient ! C’est la faute, non pas à Voltaire ni …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » Archives par Tags

Articles taggés avec: roman généalogique

Pas réintégré mon corps presqu’insalubre (Loi du silence 13)

18 juin 2012 – 12 h 37 min |

Les troubles divers se manifestent de façon régulière, familière mais quand même imprévisible quant à savoir qui et quand viendra s’installer dans mon corps. Je ne l’ai pas encore réintégré malgré travail psy, il faut dire qu’il est presqu’ insalubre, je ne peux pas le remettre en état par simple opération du Saint Esprit, ni sans moyens externes….Quand les médecins ont en face d’eux quelqu’un qui n’est pas un mouton, qui peut réfléchir, poser des questions qui sèment le doute, ils n’ont qu’une réaction : l’éliminer par une conspiration du silence, le rendre fou pour se protéger eux-mêmes contre toute remise en cause de leur « savoir » figé sur lequel ils ont fixé au ciment leurs larges fesses.
Incroyable que l’on nie à ce point l’essence de la vie, à savoir la mort.
Avant d’être totalement légumesque, il faudra que je prépare bien tout, tout avant d’être tombée dans cet état. Voir lois Pays-Bas. Ici c’est fou dès quel’on envisage sa propre mort l’on passe pour un malade mental, comme si la vie ce n’était pas seulement la mort. Le reste : une parenthèse avec plus ou moins de bonheurs pour les plus chanceux des humains (et les moins nombreux) ou avec ses malheurs pour le plus grand nombre.
TRES IMPORTANT LISTE DES CHOSES A FAIRE AVANT MOURIR, QUE JE NE POURRAI PAS FAIRE ET DONT JE DOIS ARRIVER A FAIRE VITE LE DEUIL…

Le tissu mité va lâcher (La loi du silence 11)

17 mars 2012 – 6 h 11 min |

Me bats pour tenter d’avoir une aide pour pouvoir survivre le temps que le diagnostic soit enfin fixé et que je puisse agir. C’est toujours et partout des petits trucs, moi j’ai l’impression que le tissu se détend ou craquelle par endroits comme mité et qu’un jour ça va lâcher d’un coup, mais pour moi ce sera trop tard ; pour les médecins ce sera sans importance; sauf mon généraliste qui n’en peut plus et se dit impuissant.
Me bouge comme une folle pour le boulot ; trouvent tous que c’est un bon projet mais je commence à ne plus y croire.
Il faudrait que j’avance mon bouquin mais écrire demande une grande tranquillité matérielle, pas de bruit, de quoi manger régulièrement, pas d’horaire quelconque à respecter…Too much en ce moment !
RMI : 357 Euros, pas plus car possède mon appart et le Préfet (qui décide, lui à qui on paie même le coton démaquillant de sa femme !) présuppose que les travailleurs indépendants non indemnisés ont des ressources cachées.
Hostos hostos, c’est mon occupation principale de la semaine; et cela commence à faire des mois. Pourquoi n’avance-t-on pas ? Je suis prête à n’importe quoi pour qu’on me dise ce que je couve.

Magnétisme puissant, gènes tenaces (Quand on est mort 5)

14 mars 2012 – 0 h 01 min |

De mon vivant, un magnétisme puissant m’attirait sur un éperon à la croupe élevée, escarpé, entouré d’étangs et marais, sur lequel s’élevaient les ruines d’une place forte grecque puis romaine. Un jour, dépassant le périmètre des ruines officielles et explorant une falaise d’accès quasi impossible, nous tombâmes sur des « tombes » identiques et sur une paroi gravée et peinte qui dévoilait ce qui ressemblait à une vie préhistorique bien remplie.
Au cours d’une de nos réunions sur la douce cime d’un nuage rosé où LaMère, Romain, Arnaud et moi cherchions à tisser la trame de notre vie commune, j’en étais là de ma description quand Romain bondit. Il reconnaissait ce lieu pour y avoir vécu un temps en garnison.LaMère, remuée par l’intervention de Romain, écoutait attentivement quand, elle m’interrompit avec exaltation : elle y avait vécu les dernières années de sa vie vagabonde .Alors, j’ai montré à LaMère ma découverte sur les parois ; là, elle a jubilé. Il s’agit bel et bien d’un numéro de Banzaï, le saisonnal dont elle fut l’instigatrice et je dirai la « red chef » !

Heureux les orphelins stériles, clés pour nouveaux lecteurs

23 janvier 2012 – 13 h 02 min |
venus LaMere

Voici les clés pour ceux qui entrent seulement maintenant dans « Heureux les orphelins stériles », mon roman généalogique inédit publié sur mon blog sous forme de feuilleton. Le roman dévoile l’essence de Caroline, une femme à découvrir, appuyé par différents journaux familiaux… La loi du silence, le journal de Caroline …

La myoatonie m’habite et la folie mon psy (loi du silence 6)

21 janvier 2012 – 15 h 33 min |

Les toubibs ont des crises de nerfs, après ils traitent leurs patients d’hystériques ou de malades imaginaires (mais vaches à lait) et à côté de ça, moi, j’ai plein de visions hallucinations, visuelles, même olfactives, je titube, tous les matins ma main lâche tout, j’a ides problèmes de langage, j’ai le boa dévoreur, j’ai mes boules aux pieds et ma boule au ventre. Il n’y a que mon toubib et mon généraliste qui la sentent à la palpation, les autres effleurent l’abdomen -on dirait qu’ils ont peur de se salir ou qu’ils ne savent pas ausculter sans rien sentir. J’en ai vraiment marre, je suis crevée.

La loi du silence In Heureux les orphelins stériles; Mireille Durand

Non, je ne suis pas gaga ( La loi du silence 5)

12 janvier 2012 – 14 h 22 min |
Elizabeth 3eme enfant de Caroline

Non, non! Je ne suis pas gaga, la psy me l’a confirmé….le système clos protège contre tout contrôle, qui oserait mettre en doute la compétence d’un mec et d’un groupe à pouvoir ? …Préparation dans la folie du déménagement ; on meurt étouffé sous ses objets mais elle ne veut pas lâcher. Pas faciles la séparation ni le deuil …Tout ce que je connais bien dans les parents parce que cela m’agaçait je le porte en moi et je le reproduis malgré tous les efforts possibles…Etrange RV chez la psy…Elle a dit cliente et pas patiente… Réaction violente au magnésium, j’ai cru devenir folle, je voyais des formes étranges très colorées, comme si j’étais saoule — les éléphants roses– et je bredouillais comme une ivrogne…Les médecins militaires ne sont pas des cons, mais les labo oui, sauf ce dernier qui a mis en culture pendant trois mois. Les autres donnaient un résultat négatif au bout de quelques jours : c’est comme ça qu’on fait disparaître des maladies…In Heureux les orphelins stériles – la Loi du silence.

Lire au clair de lune Caroline 2

4 janvier 2012 – 15 h 16 min |
Caroline par Cocteau

…nous passions nos vacances à L’Hermitage dans une grande case aux parois de bambou tressé et au toit de palmes. En arrivant, l’on enlevait ses sandales de ville et enfilait un maillot et un T.shirt, qui … formaient la tenue réglementaire des vacances. Le paradis ! Si, le matin au lever du jour, il y avait une autre trace de pas que celle du pêcheur notre ami nous menions l’enquête toute la matinée : qui avait osé fouler le sable de la plage déserte ?…Nous étions des chiens de campagne contrôlant leur territoire….Les soirs de pleine lune, nous lisions, à la lueur de la lune, un Tintin connu par cœur…Le lagon de L’étang salé était très riche en coraux aux couleurs vives et aux formes extraordinaires…plus qu’aire de jeu était un domaine d’exploration visuelle et d’admiration, un terrain de contemplation. Bois chéri Quand on allait chez tonton Louis, on voyait de loin la plantation, l’usine et la maison, perchée sur une collinette arrondie sans aucune végétation de hauteur notoire autour. On montait jusqu’à la bâtisse qui avait une belle varangue avec colonnade…

Heureux les orphelins steriles Ici Radio Paleo 1

19 novembre 2011 – 18 h 37 min |
Venus de Brassampouy ,LaMère

                                                 
Bonjour, ici Vénus de Radio Paléo, votre voix préférée.
A chaque changement de climat,  cette chronique familiale traite des problèmes domestiques courants, des nouveautés tant sociétales que techniques et laisse une large part à vos commentaires et témoignages.
Cependant, …