Lu de-ma bibliothèque »

28 septembre 2016 – 14 h 37 min |

La dictature de l’algorithme, vade retro Facebook !
  
Cet automne, ma parano saisonnière est revenue ! Mais je vais en guérir, je sais d’où elle vient ! C’est la faute, non pas à Voltaire ni …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » Lu de-ma bibliothèque

Maudit karma de David Safier divinement drôle

Soumis par sur 5 mars 2012 – 11 h 29 min

Maudit karma de David Safier (Presses de la Cité, collection Pocket), celui-ci, c’est moi qui lui ai sauté au cou. A peine lu le titre, pas même regardé le nom de l’auteur ni la photo de couverture : un clin d’œil réciproque et hop ! Il était dans mes bras. Offert pour l’achat de deux autres de la même collection. Du mal à les trouver, ces deux autres-là.

Ce « Maudit karma » m’a bien récompensée, enchantée devrais-je avouer, car c’est bien vrai ce que révèle le Bouddha de la réincarnation de la belle Kim : « pour être au Nirvâna, pas besoin de Nirvâna. »

Avec un style alerte, faussement léger, David Safier nous entraîne dans la passion, l’amour et la mort, grâce à  une Kim-poupée-qui-peut-penser et un Casanova -vigoureux-malgré-ses-quelques-siècles-mais-également-accessible-à-la-tendresse.

On rit, on râle, on rage même, tout uni à l’héroïne dans tous ses états pour songer lorsqu’on reprend son souffle : « mais c’est bien vrai tout ça ! »

Maudit karma ! La super successfull businesswoman, star adorée d’un large public morte en pleines maturité et gloire, son terne de mari Alex – si l’on se place de son point de vue à elle-,  leur petite Lilly dont elle n’a pas le temps de s’occuper, Daniel le torride amant occasionnel… : nous voilà dans le monde terrifiant des fourmis, (je viens de lire les fourmis de Bernard Werber, 10 étoiles, objet d’un prochain petit papier) qui n’autorise pas le moindre sentiment envers tout vivant et moins encore envers les réincarnés en fourmi.

La fourmi, c’est justement la première réincarnation de Kim ; un monde qu’elle déteste et dont elle serait restée prisonnière si elle n’avait fait amie-ami avec l’autre réincarné fourmi : Casanova, ni écouté les conseils du Bouddha-fourmi pour récolter du « bon karma ». Indispensable aux prochaines réincarnations. Tout cela pour ne pas perdre sa petite fille et surveiller son ex-mari, qu’elle méprisait ou, dans le meilleur des cas, négligeait de son vivant.

Maudit Karma, encore ! Une bonne action (loupée, mais c’est l’intention qui compte) et la voilà parvenue à un meilleur statut  et une meilleure situation géographique : cochon d’Inde dans sa maison, dorloté par sa petite Lilly,  Là, elle découvre une mère moins alcoolique et moins détestable que dans son souvenir, une petite fille qui souffre de son absence, et Nina, sa pire ennemie intime, en voie d’installation dans la place malgré un veuf encore rétif. Elle se prend à aimer ses frères et soeurs cochons d’Inde, les sauve de l’expérimentation animale et le pauvre Alex d’un risque de cumul de mauvais karma…Quand le cochon d’Inde trépasse, notre héroïne décide d’accumuler le meilleur karma possible pour revenir auprès de sa famille et qu’elle la découvre repentie. Le chemin n’est pas simple de fourmi de base  à gentil toutou en passant par ver de terre je ne sais plus où, doryphore ailleurs, écureuil brièvement, veau euthanasié pour rébellion au Canada …

Enfin, réincarnée en gentil beagle, Kim retrouve son ancienne maison. Son ex-Alex est sur le point d’épouser Nina ! Pauvre Kim beagle, qui tente tout pour les en empêcher : il  sent que cet ex mari idiot, agaçant et tout et tout, Kim l’aime encore, même morte. Kim beagle en a le cœur brisé. (Cela m’évoque «  Cœur de chien » de Boulgakov que je vais essayer de retrouver et relire) !

A quelque chose malheur est bon, comme le bon karma : le pauvre beagle Kim se réincarne enfin en obèse et mourante femme de camionneur. Bonne âme, tout lui sourit et elle sourit à tout. Refusant la proposition du Bouddha des obèses d’entrer au Nirvana, la voilà femme de ménage chez son ex amant, redevenu  amant explosif, puis nounou auprès de la petite Lilly. L’occasion fait le larron : elle sauve Nina d’une mort certaine ; alors, chacun voit alors son âme. Elle accepte à reculons le Nirvâna proposé par le Bouddha des obèses…Elle a bien fait,  the happy end est proche : Casanova et Nina enrichis par les abécédaires érotiques auront une ribambelle d‘enfants, quant à Kim, sa mère, Alex et Lilly : retour à une vie normalisée et paisible, le bonheur quoi !*

Depuis ma lecture,  je sais que l’auteur (45 ans) journaliste allemand, a débuté à 30 ans sa carrière de scénariste et de romancier  avec, en 2007,  un immense succès pour ce « Maudit Karma ».

* le bonheur selon… ? Pas moi !

  • Maudit Karma de David Safier traduction Catherine Baret Presses de la Cité, collection Pocket 2011 ISBN978-2-266-22572-4
  •  Et pour continuer dans les anges : Paasilinna

 

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.

Entrer le code captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.