Lu de-ma bibliothèque »

28 septembre 2016 – 14 h 37 min |

La dictature de l’algorithme, vade retro Facebook !
  
Cet automne, ma parano saisonnière est revenue ! Mais je vais en guérir, je sais d’où elle vient ! C’est la faute, non pas à Voltaire ni …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » Lu de-ma bibliothèque

La souris qui rugissait ou la guerre en dérision

Soumis par sur 29 septembre 2015 – 13 h 57 min

La souris qui rugissait

La souris qui rugissait ou la guerre en dérision

  

Rire de la guerre ? Et comment ! avec « La  souris qui rugissait » de Leonard Wibberley, où un Grand Duché  alpin essentiellement viticole déclare la guerre aux Etats Unis et la gagne à sa façon, entraînant un bouleversement du monde alors bien dessiné en Est, Ouest et Pays Pauvres.

   A sa sortie, j’avais vu le film réalisé de Jack Arnold avec  Peter Sellers et Jean Seberg. Le côté  délicieusement absurde n’avait pas échappé à l’enfant rêveuse que j’étais, pas plus que son propos moral et sa fin heureuse.

Aujourd’hui, je relis La souris qui rugissait de Leonard Wibberley dans sa traduction de J.M. Daillet en riant à gorge déployée. Et je trouve l’ouvrage très actuel pour avoir été écrit en 1955.

Quelle idée burlesque conduit la duchesse Gloriana II à entraîner son Grand Duché de Fenwick isolé du monde depuis un moyen âge paisible à déclarer la guerre aux Etats-Unis qui contrefont Le Pinot Grand Fenwick, seule ressource du pays…?

Evidement, l’URSS et les pays riches se mettent de la partie mais je laisse au lecteur le plaisir de découvrir la fin.

La souris qui rugissait, et qui réjouit l’esprit, est de la même veine qu’un autre récit de guerre « surréaliste » où le lecteur s’étrangle de rire : « et à mon neveu Albert je lègue l’île que j’ai gagnée au poker » de David Forrest où vodka et délire parfaitement dosés nous emportent dans un conflit mondial délirant…

Au moment où nous vivons des événements dramatiques dont on ne peut prévoir si le cours ni l’issue il est apaisant d’imaginer des guéguerres plaisantes et de suivre des héros doucement hors du coup. Surtout quand cela se traduit dans de belles écritures pleines d’humour.

Leonard Wibberley 1915 -1983. La souris qui rugissait https://youtu.be/zBoJWb6D4_Y

  • Leonard Wibberley, La souris qui rugissait. Editions Fasquelle 1955, traduction J.M.Daillet, illustrations de Siné.
  • David Forrest, Et à mon neuveu Albert je lègue l’île que j’ai gagnée au poker, éditions Stock années 70, traduction France Marie Watkins.
  • Dans la série délicieusement délirant et drôlatique à souhait,  je rappelle Maudit Karma ou encore Mêlée ouverte au Zoulouland

 

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.

Entrer le code captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.