Lu de-ma bibliothèque »

28 septembre 2016 – 14 h 37 min |

La dictature de l’algorithme, vade retro Facebook !
  
Cet automne, ma parano saisonnière est revenue ! Mais je vais en guérir, je sais d’où elle vient ! C’est la faute, non pas à Voltaire ni …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » Inédits ou épuisés en ligne

Blessure d’enfance, Maman, poèmes inédits de Jean Battin

Soumis par sur 18 janvier 2012 – 16 h 50 min

 Blessure d’enfance

 Mère de Jean battinSur fond de guerre d’Indochine

Et des troubles du Tonkin à la Cochinchine

 J’avais à peine quatre ans

Que déjà orphelin.

Ainsi en a décidé le destin !

Quatre années seulement avec « Elle »

D’amour et de tendresse maternelle.

 

Depuis ce jour, gravé dans ma mémoire

Du manque de ma mère comme un voile noir,

C’est avec peine et tristesse que parfois je ressens

Le besoin d’affection et de sa présence qui me manquent tant.

Sa perte me prive tellement de larmes pour pleurer !

Orphelin !!! Je les retiens pour ne pas le montrer.

 

Je me rappelle de mon comportement

De ce qui s’est passé suite à cet événement

Qui comme un refus dans mon sommeil

De remuer ma tête sans pareille

Que les Sœurs de l’Orphelinat me réveillent

Et tant de nuits, me surveillent

Afin de calmer mon refus

De perdre l’être que j’aime le plus !

 

Ce genre de blessure

Reste dans le cœur avec l’âge

Et ne peut se guérir que par l’usure

Du cycle de vie pour « La » rejoindre dans un ciel sans nuages.

Jean Battin

 Maman !

Jamais avec le temps, son image

Dans ma tête n’est mirage

Pourtant, quatre ans seulement avec « Elle »

Mais quatre années…Les plus belles !

 

Dans ma mémoire reste vivante, mais le mot « Maman »

A quatre ans, brusquement disparaît dans le néant

Me laissant orphelin, pour ce début de vie !

D’autres se sont occupés de moi,

Par devoir et sans grande envie.

Depuis ce jour, mon cœur est bardé de noir !

Et plus jamais, j’ai réclamé ma mère,

Ce mot me donne des pensées amères

 

D’orphelinat en foyer vous donne peu d’émotion.

Par ce manque de tendresse et d’affection !

Au contraire, vous habille d’une carapace

Pour se faire oublier et garder la face.

 

« Maman », « Mère » ou « Mamie »

Elles nous ont données toute leur vie

Ce lien de sang et d’amour

Pour que nous soyons heureux…Toujours !

Toutes les Mamans sont fières de leurs enfants

Car nulles personnes ne nous aiment autant !!!

 Jean Battin

Rappel biographique

  • 1943 Naissance au Viet Nam. Le père militaire français est rapatrié en France. Vit au Viet Nam avec sa mère vietnamienne jusqu’à 1947.
  • 47 Décès de sa mère.
  • 47-49 Orphelinat de Gia-Dinh.
  • 50-55 Collège de Mossard à Thu-Duc.
  • Septembre 55 Arrivée en France.
  • 55-58 Foyer des Eurasiens à Semblançay (Indre et Loire).
  • 58-61 Collège d’apprentissage de Bain-les-Bains (Vosges).Métier menuiserie.
  • 61-63 Chez les Compagnons du Devoir et du Tour de France.
  • 65-67 Poursuite chez les Compagnons du Devoir. Parallèlement, cours du soir Art-Déco Strasbourg.
  • 68-81 Statut d’employé.
  • 1981-2003 Artisan puis gérant de sa propre entreprise « Créadécor Sarl ». 
  • 2003 Retraité.

 

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.

Entrer le code captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.