Lu de-ma bibliothèque »

16 août 2017 – 16 h 38 min |

Vite ! à Montolieu (Aude) ! « Manifestement singulier », Pierre Bettencourt ! Et « L’Internationale des Visionnaires », ou les sens cachés de la représentation humaine dans les collections Cérès Franco et Daniel Cordier.
Deux expositions que je recommande …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » L'air du temps

Maman Gnangnan

Soumis par sur 3 juillet 2016 – 17 h 08 min

Maman ? Gnangnan … et illétrismogène !

Maman gnangnan ! On entend systématiquement à la radio : sa (ta, votre, leur) maman » et son (ton, votre, leur) papa au lieu de : sa (ta, votre, leur) mère, ou son (ton, votre, leur) père. Cela me choque beaucoup. Mais pourquoi ?

 Vélo par Joëlle Mathis La familiarité et l’intimité des interpellations Maman ou Papa sont  à mes yeux du domaine privé, un rappel de la complicité enfant/géniteur et du lien physique qui les lie. D’ailleurs il paraît que lorsqu’on meurt, on souffle souvent un dernier « Maman « …

Si j’appelle ma mère « maman » quand nous échangeons toutes les deux, je parle d’elle à autrui en employant l’expression « ma mère » sans que cela ne diminue le respect et l’affection que je peux lui porter. Si je parlais d’elle en disant « maman » ce serait en m’adressant à un intime.

De même, à des enfants je dirai : « demande à ton père », le « demande à Papa » étant réservé au géniteur de mon marmot, et « demande à ton papa » à l’enfant proche, d’un homme lui-même très proche…

 

-Votre maman était une grande chercheuse, déclarait un homme de radio à un philosophe d ‘âge plus que de raison sur les ondes nationales il y a peu.
-Oui ma mère …, a-t-il répondu avec insistance, d’un ton agacé que son « interviouveur » n’a pas entendu. Jamais je ne pourrais envisager une quelconque intimité avec un mec qui parle de sa maman et son papa. Pourtant  ils sont de plus en plus nombreux à s’exprimer ainsi et il me semble qu’ils trouvent des femmes pour béer d’admiration.  

Je n’aime pas cette immaturité, ce blocage dans l’infantilisme ; j’y vois un envahissement de la sensiblerie mièvre qui baigne aujourd’hui les expressions des relations sociales. A une période où les relations sociales précisément sont très tendues !
 

 Maman gnangnan à souhait !

Agacée également par les tics verbaux creux que sont les « je comprends » ou « je suis désolé » directement traduits de l’américain, c’est-à-dire venus d’une société aux relations humaines plus indifférentes aux autres que chez les latins, les slaves et les orientaux. « Je comprends », « I feel sorry » ? Pour quelqu’un dont je me fiche ? Ma remarque stéréotypée me permet de me débarrasser de lui à moindre coût…

Mais est-il plus bête que moi pour y croire ? Bien sûr que non ! C’est juste une manière hypocrite de ne pas s’impliquer. 

Si je répondais à quelqu’un qui geint : « votre histoire je m’en fous complètement », je pense que je recevrais une gifle ou pire. Si je lui dis avec un sourire forcé, en plissant les yeux d’un air entendu : « je comprends », il n’ y croira pas mais les formes étant respectées nous pourrons continuer chacun son chemin sans ressentiment à l’encontre de l’autre, lui ses litanies et jérémiades, moi hochant la tête, mes rêves de ce que me réservera la soirée. On dira que cela apporte à l’émetteur un peu de baume au coeur : ces quelques secondes d’attention peuvent désamorcer la tension, sans que cela ne gène le récepteur derrière sa barrière d’indifférence. Rien avoir avec la compassion la sympathie ou l’affection…    

Maman gnangnan illétrismogène

Photo Joêlle Mathis

Utile donc ? A voir ! En en tous cas sacrément culcul !
Vieille chose que je suis ! Je rale contre l’affadissement des mots, leur polissage vers un « politiquement  » ou socialement correct. Non pas contre leur détournement par les jeunes, rien à voir ! Je râle contre les « intellectuels » penseurs, faiseurs d’opinion, bref « l’élite  » selon une expression disparue pour une réalité, elle toujours présente et forte, un petit groupe de plus en plus repliée sur son petit cercle familier ! 

Veille chose, j’ai déjà ralé contre les accidentogènes et autres facteurs négatifs mais je n’ai jamais entendu ILLETRISMOGENE… Pour le coup je trouve que je viens d’en inventer un, de mot, vraiment génial !

Allez, on le SANCTUARISE !  Buzzez, likez, partagez, il en restera toujours quelque chose.

K; faire part de mariage

  • Une sonnette de vélo  peut rèveiller un cerveau cadenassé à une grille de pensée dont on ne sait ni quand elle a été dressée, ni comment ni par qui. Heureusement une espèce vivante veille sur les humains.
  • Les photos sont sous copyright de Joëlle Mathis  sauf le félin : c’est un « selfie » de mon chat, le plus intelligent, le plus gentil et le plus beau de tous les chats du monde ! Son cerveau se substitue au mien qui « vire sauce blanche ».
  • Je parie qu’avec le mot clé maman gnangnan et illétrismogène j’aurai peu de chance d’être référencée sur le Net, bien que le mot que je viens d’inventer me plaise beaucoup. Si vous aussi le savourez, alors allez-y à fond : « likez » et partagez…Merci.

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.

Entrer le code captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.