Lu de-ma bibliothèque »

28 septembre 2016 – 14 h 37 min |

La dictature de l’algorithme, vade retro Facebook !
  
Cet automne, ma parano saisonnière est revenue ! Mais je vais en guérir, je sais d’où elle vient ! C’est la faute, non pas à Voltaire ni …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » L'air du temps

Macron à la campagne, récréatif

Soumis par sur 3 février 2017 – 13 h 47 min

Macron à la campagne ? ! Récréatif !

 

Macron

Macron (Emmanüel) homme politique français du début du XXIème siècle

Macron, partout, toujours ! Récent séjour dans le Sud profond. Une réunion Macron d’information sur l’Europe. Tentant ! Certes,le big chief ne sera pas là mais il aura sans doute dépêché une de ses pointures, un de ses experts, un cadre du « mouvement » dans ce fin fond de la France rurale, traditionnellement sectaire et anti-européenne bien qu’arrosée de largesses de l’Europe.

Je ne reconnais pas cette région où sur moins de 20 hectares se juxtaposaient cultures vivrières, productions pour le négoce et, toujours, une basse-cour familiale quand il n’y avait pas quelques bovidés ou ovins, sans oublier quelques pieds de vigne. Ces terroirs ont laissé place à des grandes pièces, parfois d’une centaine d’hectares d’un seul tenant, de céréales sous contrat, ultra irrigués et mécanisées. Il est vrai que la vie des grands-parents paysans était rude, arrosée au rad’soc’ ambiant. Pas même de réconfort dans leur piquette vinaigrée.

Macron, le nouveau cru de la démocratie 

Enivré au Macron, le nouveau cru de la démocratie, leur « successeur », l’agriculteur que je rencontre, partait quelques jours plus tard démasquer son principal ennemi : l’Australie.  Et oui ! l’Australie « premier producteur de maïs au monde, tue le marché aux producteurs français », m’a-t-il expliqué. Emporte-t-il une bouteille de Macron dans son voyage ?

Là, j’ouvre une parenthèse : comment un continent qui n’est pas qu’un désert, où le vin est très bon, produise du maïs, si gourmand en eau et dont la place dans un développement économique mondial intelligent paraît douteuse ? Cela fait partie de ces nouvelles absurdités tueuses, tel le remplacement imposé aux africains du mil et du millet par un riz souvent importé, débarrassé de ses substances les plus nutritives et de ses « organes reproducteurs ». Les humains marchent sur la tête de façon inconsidérée et accélérée depuis ma prime jeunesse ! Heureusement il y a le cru Macron ! Je ferme cette parenthèse et reviens à nos moutons.

Nous partons pour la réunion Macron qui ne se tient pas au charmant port de pêche, chef lieu d’un canton agro-chimico industriel, mais dans un hameau d’une quarantaine d’habitants (tiens ! Ils auraient pu revendiquer la création d’une commune, ils n’y ont pas pensé ?). Nous cherchons un petit moment quand même l’algeco foyer rural.

Macron ? Laissez venir à moi les…

Nous sommes presque les premiers à cette réunion Macron sur l’Europe ; peu à peu arriveront une vingtaine de personnes toutes polies, se présentant à nous, chose inimaginable dans un meeting, n’est-il pas ? (la région est influencée par les grands bretons depuis longtemps). Mes hôtes connaissent là un pdt de syndicat agricole, collectionneur de jetons de présence et de titres, à qui le parti au pouvoir local refuse systématiquement une part du gâteau par jalousie, me dit-on … , un pdt de coopérative grainetière ou du genre barré dans ses ambitions politiques par un héritage familial communiste… , un homme de robe, soupçonné d’y cacher certaines erreurs, qui voudrait se refaire une virginité … , un socialiste en désérrance…, un propre-à-rien sauvé par un mariage profitable… , un cadre de banque (un « banquier » en langue vernaculaire) revenu, après une carrière « à Paris » (traduction : toute ville de plus de 20 000 habitants située au dessus d’une ligne Bordeaux-Aurillac ) vivre entre ses parents le reste de son âge et tuer son désoeuvrement… , quelques jeunes actifs courageux – reprendre une exploitation de nos jours c’est presque à coup sûr en prendre pour 70 ans d’endettement et signer une vie de fonctionnaire de l’industrie chimique … , une femme médecin déjà passée par plusieurs partis, « toujours prête pourtant à donner à qui l’ondoie »…

Bref, la salle pleine reproduit un monde bien cadré, net ; un point commun à chacun : la volonté de gagner un mandat législatif, plus prestigieux et présentant moins d’embûches que les comices locaux verrouillés et piégés. L’opportunité aujourd’hui, c’est Emmanüel Macron qui ne demande que des CV de candidature en ligne.

Macron : demandez le programme

Revenons à nous moutons Macron : arrive du chef lieu un représentant « d’Emmanüel ». Du métier, sachant parler aux foules, aimable, souriant. Il nous explique que nous aurons à répondre à une question fermée puis quatre points à discuter sur l’Europe, nos idées étant ensuite remontées aux 400 experts « d’Emmanüel » pour qu’ils en fassent son programme. Nous comprenons que ce n’est pas une réunion publique sur l’Europe mais, réservé aux adhérents, un atelier de travail, exercice de démocratie participative (Esprit Ségolène es-tu là ? ; où cette technique t’a-t-elle menée ?), sur lequel le candidat Macron bâtira le programme qui lui donnera la présidence de la République. Pas rien quand même ! A moins qu’il n’ait déjà un programme bouclé, que par pure délicatesse il veuille simplement donner un peu de lustre au plumage des corbeaux ternis par la politique.

Petit tour de table. Chacun encensera, « Emmanüel » ou Macron selon la puissance de son désir de pouvoir, plus que celui qui a parlé avant lui et bien moins que son successeur… Quand arrive notre tour, mon hôte s’excuse d’être venu avec des amis pour ce qu’il croyait être une réunion publique sur la position d’Emmanüel Macron sur l’Europe. Lorsque nous avons fini de nous présenter, nous les intrus patentés, rien n’est dit pour nous retenir, soit nous inviter à découvrir le « mouvement » d’Emmanüel Macron, soit nous demander notre avis. Tout est déjà figé, clos, bordé, la messe est dite.

Juste quelques réponses à notre curiosité sur qui sont les « 400 experts » Macron : d’origines diverses, ils veulent rester anonymes, ne pas se dévoiler ; sur le programme d’Emmanüel Macron assez vide sur le site officiel : en cours d’élaboration sur le terrain avec la foule des adhérents ; sur la position concrète du candidat Macron sur des points précis : oui il y aura bientôt des réunions publiques.

Et voilà ! Macron à la campagne. Cela m’a rafraîchie, ce fut un moment récréatif dans cette survivance du radicalsocialismetroisièmerépublique terrien.

  • Photo wikimedia Comons image libre de droits
  • Tout est vrai, juste respectueuse de l’anonymat  j’ai caché certains détails

 

Tags: ,

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.

Entrer le code captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.