Lu de-ma bibliothèque »

28 septembre 2016 – 14 h 37 min |

La dictature de l’algorithme, vade retro Facebook !
  
Cet automne, ma parano saisonnière est revenue ! Mais je vais en guérir, je sais d’où elle vient ! C’est la faute, non pas à Voltaire ni …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » L'air du temps

Forum Alternatif Mondial : l’eau, bien commun à l’humanité

Soumis par sur 18 mars 2012 – 8 h 39 min

FAME 2012L’eau, bien commun à l’humanité ?

L’eau,  bien commun à l’humanité dont l’ usage est LE premier des droits de tout vivant, LE droit humain par définition, cela  semble couler de source ! Et bien non ! Depuis des quelques décennies (une goutte d’eau dans l’océan du temps terrestre) l’eau, source de toute vie (on cherche de l’eau dans les autres planètes) est devenue une matière première, LA matière première la plus génératrice de profits pour des institutions publiques ou privées qui tout autour du monde l’ont accaparée et l’utilisent à des usages détournés et dangereux pour l’environnement et les humains eux-mêmes : mines et extractions diverses, industries à durées de vie limitées mais aux dégâts pérennes, irrigations excessives de productions répondant à des besoins artificiels, constructions de grands barrages catastrophiques pour les lieux de leur implantations (cf  le déjà vieil Assouan) , mais abaissant les coûts de productions à des milliers de kilomètres plus loin. Bref, nous connaissons vaguement le système dans lequel nous vivons mais savons-nous à quel point il nous tue ? Seuls les vivants végétaux et animaux ne tuent pas leur environnement et s’adaptent sans cesse à ses besoins alors que nous, humains, nous l’adaptons à ce que nous pensons être nos besoins, sans prévoir les conséquences de nos actes. Nous ne nous sentons pas concernés, englués par force discours moralisateurs et actions visant à donner bonne conscience, voire endormir les cerveaux.

C’est pour tenter de sauver cet élément que plus de 4700 personnes ont participe au 6ème Forum Alternatif Mondial de l’Eau qui se tenait à Marseille du14 au 17 mars (en fait des travaux préliminaires ont eu lieu les 9 et 10) en même temps que le très officiel Forum Mondial de l’Eau organisé par les détenteurs du pouvoir sur l’eau, gouvernements, institutions internationales et grandes entreprises industrielles.

Pendant huit jours études, analyses, témoignages et propositions ont jailli, canalisés autour du thème principal : « l’eau source de vie, pas source de profit ». J’ai suivi les travaux pour la création d’un tribunal mondial de l’eau et sur la criminalisation des dégâts sur l’eau et par l’eau mal utilisée. En « pré-forum », des travaux communications sur l’état des grands bassins fluviaux d’Afrique et sur les effets catastrophiques des grands barrages pour l’homme et la nature avaient réveillé mon cerveau.

Et quand je lis dans le courrier des Maires de France qu’à l’issue du Forum organisé par le conseil mondial de l’eau , les responsables gouvernementaux et collectivités territoriales se sont engagés dans la mesure de leur moyens à la lutte « contre la crise de l’eau », je me dis que la perméabilité de l’alternatif vers l’officiel commence à se faire, même s’il peut encore couler beaucoup d’eau sous les ponts avant que ces belles paroles ne se transforment en actes. Les nombreux transfuges de l’officiel rencontrés à l’alternatif en ont été les signaux ; ils ont confirmé que le discours précontraint, lissé et descendants (condescendant aussi peut-être) les avait barbés, obsolète au regard de l’évolution du monde. On va rvenir à la source et bientôt on sera au point : l’eau, un bien commun à l’humanité…

Pas pu aller tâter le pouls par moi-même car pour éviter tout intrus, ou seulement dans la logique de la manifestation, le ticket d’entrée quotidienne au forum officiel était de plus de 100 euros ;  mais ce n’est sans doute pas la raison de la désaffection dont il a souffert ! En effet , y auraient accouru selon une source digne de foi, quelques 10 000 participants contre 25 à 30 000 aux précédents officiels.  De toutes façons, je n’aurais pas eu le temps car les travaux du FAME où je comptais butiner m’ont captivée..Ce n’est pas un « bisque bisque rage », de ma part, je dis cela parce que la qualité des travaux de l’alternatif  m’a redonné du tonus : non ! nous ne sommes pas tous des veaux ; non ! nous ne sommes pas tous seulement des râleurs ou de beaux parleurs, non ! nous ne sommes pas seuls dans nos coins à nous battre pour que le simple bon sens soit respecté.

La déclaration finale du Forum Alternatif Mondial de l’Eau devrait faire avancer les consciences et les actes. Je détaillerai tout ceci dans de prochains papiers et il y aura aussi d’importantes informations sur le Guatemala (pour les initiés).

C’est un sujet qui touche vraiment chacun d’entre nous où que nous habitions et si nous n’y prenons garde bientôt nous paierons pour respirer un air respirable !

De quoi revisiter le gentil programme électoral d’Alphonse Allais sur la transplantation des villes à la campagne…Et respirer la philosophie pragmatique d‘Aldo Leopold.

Tags: , , , , , , ,

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.

Entrer le code captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.