Lu de-ma bibliothèque »

16 août 2017 – 16 h 38 min |

Vite ! à Montolieu (Aude) ! « Manifestement singulier », Pierre Bettencourt ! Et « L’Internationale des Visionnaires », ou les sens cachés de la représentation humaine dans les collections Cérès Franco et Daniel Cordier.
Deux expositions que je recommande …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » La Loi du silence

Une pluie d’étoiles (La loi du silence 7)

Soumis par sur 7 février 2012 – 15 h 18 min

Elizabeth fille de feue CarolineQuelques difficultés à recopier les textes manuscrits  car feue Caroline écrit mal.

Vendredi 2001

C’est étrange comme le médecin, quel qu’il soit, est l’élément pivot de la maladie. On arrive à une sorte d’identification avec lui, enfin le malade peut s’identifier à lui, pas le médecin, lui il refuse plutôt cette relation ; pas tous, peut-être ceux qui traitent de maladies lourdes ou incurables pour se protéger ou pour conserver leur bastion dont les bases sont peut-être friables. Mais selon les relations du médecin avec son patient la prise en charge de sa maladie par le patient est possible et facile, ou au contraire bloquée ; dans ce cas le malade est livré à lui-même et ne peut que plonger. Les médecins c’est comme les mecs : chiant mais on ne peut pas s’en passer ! En tous cas la guérison ne dépend pas unilatéralement d’un très bon médecin ou du malade au moral d’acier. C’est le produit d’une intimité.

 Février 2001.

M’a enlevé l’ongle mycosé  au début du mois ; de 15 minutes prévues ça a duré 1 heure mais depuis je n’ai pas mal sauf un tout petit peu sur la plaie quand il m’a refait le pansement ; il a des doigts d’une légèreté…Cela faisait des années que mon orteil était bouffé par ce champignon, que je faisais panaris sur panaris et comme on ne trouvait rien malgré cette mousse noire… C’est mon généraliste qui a trouvé le bon labo.

Cela me fait craindre le pire avec mon cerveau.

 Février 2001

Tout va mal, plein de douleurs, de troubles « boastiques » etc.. je suis lasse de ne pas être entendue, mais il faudrait que je pleure, que je fasse du cinéma en criant de douleur, que je prenne un aire complètement abattue pour qu’ils fassent attention à mes appels. Il n’y a que mon généraliste.

Côté boulot je ne tiens plus la route, concentration douloureuse, les déplacements m’épuisent. Et mon accident qui traîne, l’adversaire propose un truc ridicule, l’avocat de ma défense est nul et mou…

 Mars 2001

La psy me fait une scène parce que je ne pas venue d’un mois en la prévenant pourtant par anticipation. Je trouve cela déplacé ; elle est souvent dans un état anormal ; je n’ai rien dit, j’ai payé et je n’irai plus la voir. En fait, elle a dû se faire taper sur les doigts d’avoir pris RV pour moi chez Pr Inter. Avant, quand elle m’avait fait la première scène c’est qu’elle avait dû en parler à la pouf qui a du lui faire peur ; depuis, la pouf a dû, elle, en informer big chief et il a dû lui faire une remarque ou la rayer de ses listes. Mais elle est bête, dans leur système maffieux elle est momentanément en disgrâce pour mieux obéir ensuite ; ils ne vont pas la laisser filer, elle pourrait parler ou agir car c’est une battante, et elle sert. Parce que quand même comme médecin elle est bonne, elle ne risque pas de leur faire avoir une erreur médicale sur le dos.

 Mars 2001

Résultats IRM cérébrale et angio-scann.

A la demande de mon toubib et de mon généraliste, vu Hopla, un autre big chief un peu moins big quand même ; alors lui, il n’a même pas regardé le dossier, même pas essayé mes réflexes, peur quand su que j’étais « suivie » par big chief,  il envoie un mot aux toubibs : seule nécessité une prise en charge psychologique. Ils m’ont donné l’original et demandé de le conserver au cas où…Courage, fuyons ! Hopla ou comment devenir khalife à la place du khalife sans se comporter comme Iznogoud. Que de compromissions et de subordinations. On est un vrai pays latin.

Faut que je vende quelques meubles et bibelots pour vivre et que je liquide la société. Bribri m’a donné une adresse pour tout ça.

 Avril 2001

Tenté de faire comme si rien n’existait. Objectivement la méthode Coué ne marche pas. Essaie de relativiser par rapport à F et à Bribri * (deux amies de ma mère qui ont eu de très gros problèmes de santé, note d’Elizabeth.).

Quoi que je sois en train de mûrir en mon sein, et quels que soient les moyens de lutte qui seront à ma portée, les difficultés externes tiennent à mon statut de travailleur indépendant non salarié. C’est cher payer le prix de la liberté.

 Dans tous mes troubles, un sympa : la pluie d’étoiles. En plein jour, une pluie d’étoiles filantes dans les yeux; elles ne passent pas latéralement, elles ne traversent pas mon champ de vision, elles viennent de loin ou de longtemps devant moi sur une trajectoire droite mais elles ne grossissent pas en s’approchant donc elles n’aveuglent pas. Elles sont plutôt dorées et au dernier moment elles disparaissent en glissant vers le côté et en s’éteignant. C’est beau, c’est fait sparkling. Et ce n’est pas douloureux ; je suis sûre que ce n’est pas normal j’en ai parlé une fois ou deux ils n’ont même pas entendu, ils ont dû considérer cela comme des élucubtations, rien de plus…

  Mai 2001

Lu un truc hyper sérieux sur Alzheimer. Pris contact en douce avec la fondation Alzheimer qui me donne un RV.

Je veux savoir si je ne vais pas –non pas pourrir, le Pr Inter aurait trouvé- mais dégénérer. Je voudrais faire les tests Alzheimer.

(à suivre) La loi du silence In Heureux les orphelins stériles © Mireille Durand

 

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.

Entrer le code captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.