Lu de-ma bibliothèque »

28 septembre 2016 – 14 h 37 min |

La dictature de l’algorithme, vade retro Facebook !
  
Cet automne, ma parano saisonnière est revenue ! Mais je vais en guérir, je sais d’où elle vient ! C’est la faute, non pas à Voltaire ni …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » La Loi du silence

Les mecs = un des deuils les plus durs à faire (Loi du silence 14)

Soumis par sur 30 juin 2012 – 14 h 03 min

 

 Novembre 2002 –Visite chez le neurologue de ville pour lui montrer l’IRM prescrite en Mai, faite en Juillet et qui parle de leucopathie à explorer… Pour avoir un RV avec lui, c’est pire qu’avec un ministre. Mon généraliste l’a eu en trois jours en lui mentionnant le fait que le Pr Inter avait demandé un « véritable suivi » neuro. D’un air un peu pincé, il m’a demandé si je le voyais souvent. « Tous les deux ans…Il me suit. Il a conseillé un suivi neuro plus strict et a dicté une lettre pour chacun des médecins qui s’occupent de moi, vous, le psy hospitalier, le généraliste et le gynéco… » Il n’avait pas encore reçu la lettre du Pr Inter et il m’a semblé à son air amusé et condescendant qu’il ne me croyait pas.
J’ai aussi compris à sa tête qu’il n’aimait pas du tout le psy de l’hôpital, ne portait pas grand intérêt à  mon généraliste, considérait le gynéco comme un enm… qui demandait des  prises de positions neuro avant toute intervention éventuelle…

Au passage, je lui ai dit rapporté la première et dernière visite au psychiatre qu’il m’avait recommandé : « je ne peux pas vous aider, je peux vous écouter si cela vous chante et je peux vous prescrire ce que vous voudrez ».

Il a prétendu ne pas pouvoir comparer les IRM de 2000 et 2002 parce qu’elles n’avaient pas été pratiquées de la même manière. Ce qui est faux parce que dans l’hosto où on me les a faites ils demandent toujours si l’on en a une de chez eux, ils retrouvent les références et font la même pour pouvoir comparer. De plus, j’ai les deux interprétations qui indiquent en tête la méthode et elles sont rigoureusement identiques.

« Bien sûr il y a ce que vous appelez des trous dans la matière blanche, mais qui n’en a pas ? Vous êtes en forme, vous présentez encore bien. » Moi, agacée : « si j’attendais d’être un légume je ne serais pas là ». Il a testé violemment mes capacités de sensation tout au long de la jambe . « Bon ! C’est sans doute de l’épilepsie ». Comme je lui faisais remarquer que je n’avais jamais eu de troubles typiquement épileptiques et que l’EEG de Mars dernier, alors que je prenais depuis quelques mois un traitement aux même doses que maintenant, était normalement anormal, que les autres symptômes divers et atypiques avaient cru en intensité et rythmes de crises, il a rétorqué : « on vous a déjà tout fait comme examen… » . Moi : »oui et dans tous il y a des mentions de « limites de normalité » ou « signification pathologique ?, depuis un an la mention d’une possible SEP ou autre atteinte à explorer, et sur des examens étalés depuis 4 ans sur des organes divers, le fil rouge est « myoatonie ou neuropathie de… « Il a argumenté qu’on ne savait pas en l’état actuel des connaissances, de mon état à moi etc… Il a lu le compte-rendu des explorations fonctionnelles œsophagiennes et celui de l’ophtalmo neuro qui mentionnent l’utilité d’explorer une éventuelle SEP, mais précisément il n’a pas proposé de chercher. J’interprète cela comme la volonté absolue de ne pas risquer de trouver autre chose à cet examen. Donc cela va dans le sens de la loi souterraine de protection des médecins entre eux contre la mise à jour d’atteintes liées aux déraillements de la santé publique ou au poids du lobby chimico-agro-alimentaire, pharmaceutique et politique.

Ce système s’appelle un système maffieux. Et lui comme les autres sont dedans, maintenant le système et probablement le renforçant face aux problèmes actuels SEP/ vaccin contre l’hépatite et autres.

Ses non-dits, ses actes manqués et ce lapsus quand je partais qui aurait ravi tout psy : « téléphonez-moi quand j’aurai reçu la lettre du Pr Inter « . Le comble ! Au début j’étais irritée et agressive, puis à ses réactions violentes, j’ai cassé le fil, tiré un trait. Je lui ai promis de le rappeler sans tarder (« quand vous en aurez besoin », a-t-il aimablement précisé) et je formulais dans ma tête un « ciao du con » retentissant.

J’ai décidé de sortir de ces rets locaux, cette toile maffieuse derrière laquelle ils se protègent tous, bien que se haïssant de façon certaine.  Big chief est poussé de son royaume par un autre big chief plus âgé mais qui veut son bâton de maréchal pour arrondir sa retraite. Mais ce big chief bis est discrètement poussé vers la porte de son propre fief par son protégé un « garçon méritant qu’il a sorti de son milieu » et… qui attend son heure. La maffia. Enfin bref, encore un pauvre type.

 Veille de mon anniversaire –

Au réveil, douleurs de type brûlures sur les cuisses et je vois des piqûres rouges et enflammées suivant la ligne médiane des cuisses et des jambes. Un instant perplexe, je réalise que c’est le test de sensibilité qu’il m’a fait hier et qui était violent ! Il piquait avec force et rapidité, réellement agressif. Quand il a demandé si je sentais j’ai répondu que ce serait difficile de ne pas sentir et que si je sentais pas je ne serais sans doute pas là.

Au lycée, ce matin je vais faire constater parce que jamais cela n’avait pris une telle forme. Par ailleurs il ne m’a posé aucune question sur le traitement (contre les pertes d’urines, l’incapacité à avaler ou parfois à éliminer, ni contre les migraines). Mon généraliste que je vois dans trois jours m’a dit au phone avoir lu quelque chose sur la gnsrn qui serait retirée du marché… on en parlera comme du nrmg contre les migraines sur lequel le Pr Inter a apporté un éclairage. Hier le neurologue de ville a renouvelé l’ordonnance uniquement pour le lmctl  en changeant les doses et heures de prises et il a tout simplement oublié le seul truc que je prends pour mon angoisse, la seule prescription psy : le xnx à 0,25 deux à trois fois par jour à la demande. Que d’actes révélateurs, cher monsieur !

Comme je lui parlais de mes difficultés à 357 euros par mois, de la nécessité de vendre mon appart en viager pour survivre, du montage de mes projets professionnels qui demandent temps, énergie, forme et capacité à récolter des fonds, il a lancé un :  » vous présentez bien, foncez ! »

Mépris total du malade en tant qu’être humain dans son intégralité et surtout du malade pauvre ! J’ai compris et formulé aujourd’hui ce que à quoi je me heurte depuis des années : il fait partie du système maffieux, comme tous les vieux. Cela m’a immédiatement redonné la pêche, même si mes ambitions, projections, capacités d’actions seront forcément limitées par ce RMI dont je voudrais sortir au plus vite.

Je suis sortie de son cabinet calme et résolue à passer à l’offensive : je me battrai jusqu’à la mort pour ma survie ; je peux être une tueuse quand mon « cœur » vital est touché par les autres comme je m’en suis aperçue lorsqu’on a tenté de toucher à des acte ou des œuvres auxquelles je tiens …Alors, pour ma vie !!! J’ai décidé de publier mon journal ; j’y avais pensé, c’est décidé.

 P.S : en remettant à l’instant de l’ordre dans les clichés, je m’aperçois qu’il a « comparé » l’IRM 2002 et l’angiosacann 2001 !

 

Si je le pouvais, je me voilerais la face !

Jour du beaujolais nouveau, anniversaires divers-

Depuis hier matin la tête tourne fortement et j’ai une migraine (terme exact ?) beaucoup plus forte qu’avant. Je manque de tomber je titube. Cela ne va pas et la formation est rébarbative. J’ai commencé la nouvelle posologie : deux lmctl le matin, un le soir au lieu de matin, midi et soir.

Pour la première fois depuis des années cette je n’ai fait aucune soirée du festival zigzag faute d’argent et je ne serai pas allée boire le beaujolais nouveau. D’accord, il est toujours mauvais mais c’est sympa en cette période où, comme pour me rappeler ma naissance difficile, je suis toujours patraque. Les amis vieillissent encore plus que moi, enfermés dans le système. Ma chance c’est que je garde un pouvoir de fête qui doit m’aider. Fe me disait hier qu’elle pensait  que les médecins ne pouvaient pas se rendre compte à quel point j’étais atteinte car j’avais 100 000 fois plus de ressort que les autres et une grande capacité au plaisir (doublée d’une vision anticipée noire de la société) : la beauté de la nature la bouffe, la musique, l’eau pure, les beaux mecs etc… Là il faut que je fasse le deuil ;  j’ai rappelé la voix de l’Amérique, cela  me ferait plaisir de le revoir. Bon, les mecs = un des deuils les plus durs à faire !

Tête tourne, stop.

(à suivre) La Loi du silence in Heureux les orphelins stériles © Mireille  Durand

 

 

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.

Entrer le code captcha * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.