Lu de-ma bibliothèque »

28 septembre 2016 – 14 h 37 min |

La dictature de l’algorithme, vade retro Facebook !
  
Cet automne, ma parano saisonnière est revenue ! Mais je vais en guérir, je sais d’où elle vient ! C’est la faute, non pas à Voltaire ni …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » Archive par catégorie

Articles dans Inédits ou épuisés en ligne

Cholon, centre de rapatriement, poème inédit de Jean Battin

18 février 2012 – 18 h 00 min |
danses mariage Hué

Le rassemblement des Eurasiens à Cholon !…/Avec l’idée d’un grand voyage pour voir/Le pays de nos paternels souvent inconnus, avec l’espoir…/Bien des mamans sont venues en famille./Nous étions tous derrière les grilles,/
A attendre … J’étais là chaque jour./ Dans l’espoir qu’à mon tour…/J’avais peur de le rater et je l’attendais en vain… (Cholon, cetre de rapatriement) poème inédit de Jean Battin Nguyên van Trong.

L’année 50…Foyers ; L’année 53, mes dix ans, poèmes de Jean Battin

3 février 2012 – 11 h 00 min |

Souvenirs de mon enfance/Du conflit et des souffrances/De la guerre pour l’indépendance/Contre la France…/De l’empire colonial à l’origine,/Le Viêt-Nam. C’était l’Indochine…(L’année 50…Foyers)
À dix ans, j’ai vu trois de mes camarades mourir…/On dirait qu’il existe deux catégories d’enfants./ Privés de l’essentiel par la guerre du moment./ Les adultes font leur guerre…Et les enfants ?( L’année 53, mes dix ans) : poèmes inédits de Jean Battin.
Rappelés par le destin malgré eux,

Car la vie en foyer n’est pas mieux.

Le choix de mon Oncle, poème inédit de Jean Battin

25 janvier 2012 – 18 h 00 min |
rivière parfums Hué

Il aurait pu m’adopter à la mort de sa sœur./A l’époque, il ne pouvait accepter les mœurs/Ou la faute de ma mère/ D’avoir aimé mon père ( Le choix de mon Oncle, poème inédit de Jean Battin)

Blessure d’enfance, Maman, poèmes inédits de Jean Battin

18 janvier 2012 – 16 h 50 min |
Mère de Jean battin

Sur fond de guerre d’Indochine/ Et des troubles du Tonkin à la Cochinchine /J’avais à peine quatre ans/ Que déjà orphelin. (Blessure d’enfant)
Jamais avec le temps, son image /Dans ma tête n’est mirage/
Pourtant, quatre ans seulement avec « Elle »/Mais quatre années…/Les plus belles ! ( Maman, poème inédit de Jean Battin)

Grilles d’enfer, poème inédit de Jean Battin

11 janvier 2012 – 10 h 10 min |
Barque rivière des parfums années 60

L’Indochine de mon enfance…/Jusqu’au départ pour la France/Je n’ai vécu qu’entouré de grilles/De l’orphelinat à l’école des villes/Des grilles en fer…/Qui donnent un air d’enfer.Comme pour cacher les fautes/Commises par le corps expéditionnaire.Tous ces enfants qu’en faire ?( Grilles d’enfer, poème inédit de Jean Battin.)

De l’orphelinat à l’école des villes