Lu de-ma bibliothèque »

28 septembre 2016 – 14 h 37 min |

La dictature de l’algorithme, vade retro Facebook !
  
Cet automne, ma parano saisonnière est revenue ! Mais je vais en guérir, je sais d’où elle vient ! C’est la faute, non pas à Voltaire ni …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » Archive par catégorie

Articles dans L’air du temps

Cristofol électronique

18 novembre 2011 – 15 h 36 min |
Structure, musique électronique de Laurent Cristofol ; image composition de Mireille Durand

Une composition de musique électronique de Laurent Cristofol

Juliana Gomez Gravures

14 novembre 2011 – 13 h 52 min |
mico linogravure de Juliana Gomez

Il Deserto verde, gravures de Juliana Gomez sur la monoculture du palmier à huile jusqu’au 10 décembre à la Galerie Spazio eLaSTiCo de Bologna.
Juliana Gomez, 35 ans, graveur et éditeur de livres d’art, maîtrise la xylogravure, la linogravure, la taille-douce et la sérigraphie.

Langue parlée : liaisons omises, mal-t-à propos

14 novembre 2011 – 13 h 37 min |

Omises ou mal-t-à propos, les liaisons écorchent mes oreilles. Et que penser du glissement sémantique, généralement un affadissement, qui s’est insinué petit T’à petit dans la langue parlée jusqu’à se trouver aujourd’hui inscrit dans le langage médiatique…Phénomène de mode que l’usage d’expressions tarabiscotées ?