Lu de-ma bibliothèque »

16 août 2017 – 16 h 38 min |

Vite ! à Montolieu (Aude) ! « Manifestement singulier », Pierre Bettencourt ! Et « L’Internationale des Visionnaires », ou les sens cachés de la représentation humaine dans les collections Cérès Franco et Daniel Cordier.
Deux expositions que je recommande …

Lire l'article complet »
Lu de-ma bibliothèque

Plaisirs et découvertes d'une volumineuse bibliothèque familiale en plusieurs langues. Partage de textes curieux ou intéressants dont certains seront à vendre.

L'air du temps

Billet d'humeur sur le quotidien d'une vie. Où il sera question des plaisirs, découvertes et détestations, du mot et de l'image dans tous leurs états, des arts plastiques de la musique et de la nature. Sous Licence Creative commons

A vendre livres Vieux papiers

Livre et vieux papiers de la bibliothèque familiale à vendre. Intéressants par leur contenu en plusieurs langues, Demandez, je saurais si j'ai ce que vous cherchez ; mais il faudra me laisser le temps de trier et trouver. Pseudo sur le bon coin : greniercurieux.

Inédits ou épuisés en ligne

Des ouvrages inédits, ou épuisés comme le roman "Le feu sacré", roman d'aventure initiatique sur le feu de forêt à lire sur votre écran.

Heureux les orphelins stériles

Heureux les orphelins stériles ! Une saga familiale inédite, à suivre en ligne sous forme de feuilleton. Site sous creative commons.

Accueil » Archive par catégorie

Articles dans L’air du temps

Extraterrestre, la Galerie 113 de Philippe Guicheney

1 février 2012 – 16 h 26 min |
Galerie 113 pr bog 2 Castelnaudary exposition Eitan Kirin

Juandez, Agnés Canuto, Baenas, Michel Gornes, Jeeka, Fatiha el Hadi, Henri Terres et quelques artistes contemporains à la Galerie 113 de Castelnaudary véritable extraterrestre révolutionnaire dans un semi désert culturel. Les femmes couchées sur papier par Juandez très évocatrices et sensuelles ; Agnes Canuto peintre collagiste dont le travail se base que « une grande campagne de recyclage »; Michel Baenas, ses tons chauds et savoureux et ses tableaux pétillants ; Michel Gornes et ses oeuvres numériques… Et les autres artistes à découvrir et encourager !

Varthani Mor Voghp de Minor Syndicate

22 janvier 2012 – 18 h 40 min | Un commentaire
joel4violet

Enfin Minor Syndicate sur le Net (et bientôt à Babel Med à Marseille) ! Leur son « duduk jazz Armenie » que j’avais tant aimé !…Sur le site de noomiz.com trois morceaux plus traditionnels comme Varthani Mor Voghp…Toute piste menant vers eux est la bienvenue…

Je n’ai vécu qu’entouré de grilles, Jean Battin auteur inédit

11 janvier 2012 – 10 h 00 min |
oiseau laque et nacre sentences parallèles

Jean Battin n’est pas écrivain, il a simplement couché sur papier des fragments de sa vie sous forme de poèmes, d’une écriture pas du tout « académique ». Jean Battin, Nguyen Van Trong : deux noms pour un être unique dont la mère était vietnamienne et le père militaire français en « Indochine », Aujourd’hui âgé de 69 ans, seul face à un passé arraché, il part à la rcherche de ses racines vietnamiennes. « Grilles d’enfer ; Blessure d’enfance ; Maman ! ; Le choix de mon Oncle ; L’année 50…Foyers… ; L’année 53…Souvenir de mes 10 ans et Cholon, centre de rapatriement » sont ses poèmes inédits.

¡ A bailar merengue ! et autres

11 janvier 2012 – 7 h 14 min |

A l’ époque où se situe « Le récolte douce des larmes » le merengue était institué  » musique nationale de Saint-Domingue « …Au début du 18ème siècle….Paysans et ouvriers agricoles, esclaves bien des fois, chantaient leurs sentiments sur la coupe de la canne à sucre (canto de zafra par les Gaiteros de San Jacinto) la cueillette du café ou du coton. Ces complaintes se retrouvent au 20ème siècle dans toute la zone caraïbes Amérique centrale dans les ségas du mauritien Ti Frèr, le bullurenge colombien (  » Yo no quiero cantá »). Des instruments ont été introduits mais le rythme de fond reste chaloupé, lent ou frénétique : le Perico ripiao, la cumbia ( La Burrita,) le porro (mi cafetal) …A déguster.

Un cassoulet par le train, conte de Noël

24 décembre 2011 – 8 h 00 min |
Pony Express

J’avais envie d’aller manger un cassoulet pour les fêtes pour changer des plats traditionnels ou socioculturels de commande. Quelle est la capitale du cassoulet ? Castelnaudary, of course ! Donc je me décide à consulter les trains pour Castelnaudary au départ de Marseille…Castelnaudary n’est plus desservie que par des trains locaux….pour le passager de Marseille : au mieux trois changements avec des types de trains différents dont un parcours en TGV ! 5h 14 durée moyenne jusqu’à 8h45 en train de nuit !
Est-ce ainsi qu’Allah est grand, M. Viallatte ? En toux cas, c’est ainsi que les embouteillages routiers se développent et que je renonce à mon cassoulet de Noël.

Sciarrino, Noreum Machi, Minor Syndicate et Gevende

21 décembre 2011 – 14 h 36 min |
Salvatore Sciarrino, Noreum Machi, Minor Syndicate et Gevende des émotions musicales .

Les NeueVocalsolisten de Stuttgart dans du Salvatore Sciarrino, le bouillonnement des coréens Noreum Machi, les émotions changeantes des arméniens de Minor Syndicate ou encore le plaisir chair de poule du groupe turc, du rock inclassable, Gevende…

Gli Ermafroditi ont le Cór de la Plana

15 décembre 2011 – 8 h 28 min |

Vocalités méridionales
Ils tournent déjà pas mal en concert Gli Ermafroditi, découverts à l’occasion du Festival des Méditerranées 2011. C’est de la chanson traditionnelle et populaire italienne (calabraise, napolitaine, piémontaise…) qui fait danser allègrement sur des …

La Repubblica de Bologna et Juliana Gomez

11 décembre 2011 – 10 h 06 min |

Juliana Gomez expose ses gravures sur le thème l’envahissement de la monoculture du palmier à huile en Colombie.
Son exposition à la Galerie Spazio eLaSTiCo de Bologna s’est terminée le 10 décembre.
Le site de La Repubblica de …

Les expositions de Juliana Gomez graveur

20 novembre 2011 – 11 h 30 min |
Jaguar, linogravure de Juliana Gomez, année 2009

A propos de Juliana Gomez : déjà exposée à Bologna, Marseille, Paris, Liège Luxembourg, Toulouse, Besseuil, Bonnay, Bogotà, Zürich, Fourqueveaux, Gréasque, Valencia, Oldembourg, Wien, Cracovie…

Ecrivain-écrivaine, vive le neutre

18 novembre 2011 – 18 h 54 min |

Je suis pour le neutre en philologie et linguistique françaises.
Non je ne veux pas que l’on me désigne comme « écrivaine » ni comme « auteure » ; je suis un écrivain, un auteur,… c’est la forme la plus sûre de garder son quant-à-soi et une relative distance.